Apple utilise un logiciel propriétaire pour empêcher les réparations non autorisées des MacBook Pros et iMacs Pro

Apple Mac
Typographie
  • Très Petit Petit Moyen Grand Très Grand
  • Par Défaut Helvetica Segoe Georgia Times

Si vous avez eu l'idée de faire réparer votre MacBook Pro ou iMac Pro ailleurs que chez Apple ou un réparateur non agréé par Apple, c'est peine perdue. Apple utilise un nouveau logiciel propriétaire de diagnostique pour réparer les MacBook Pro et iMac Pro qui, si non utilisé sur des éléments clés de l'ordinateur, "rendra le système inopérant ou résultera en une réparation incomplète", selon ce qu'en dit un document distribué à des réparateurs agrées d'Apple le mois dernier. Les site MacRumors et Motherboard en on obtenue une copie.

Le document indique qu'à cause des fonctionnalités de sécurité avancées inclues dans la puce Apple T2, les iMac Pro et les MacBook Pro de 2018 doivent obligatoirement est analysé par le logiciel de diagnostic d'Apple pour permettre certaines réparations. Cela concerne l'affichage, la carte mère, le Touch ID, le clavier, la batterie, le trackpad et les haut-parleurs. (NDLR : en résumé tout quoi !!).

L'outil de diagnostique d'Apple est limité à une utilisation interne dans les Apple Stores et chez les Réparateurs Agrées d'Apple et fait partie du Apple Service Toolkit. Résultat, tous réparateur indépendant qui n'ont pas la certification "Réparateur Agrée" d'Apple sera dans l'incapacité de réparer certaines parties (voir plus haut) des iMac Pro et MacBook Pro 2018.

Et ce n'est pas fini. Lorsque ces modèles de Mac Pro (iMac et MacBook Pro) seront considérés comme "vintage", et non éligible à réparation chez Apple, ils ne pourront tous simplement plus faire l'objet de réparation par les canaux alternatifs (NDLR : réparateur non agrée par Apple). L'obsolescence programmée, puissance 10 quoi ! Du moins c'est ce qu'on comprend à la première lecture du document en question cité plus haut.

D'un autre côté, pour ces mac équipés de cette fameuse puce T2 qui combine contrôleur de gestion, processeur de traitement du signal d'image, contrôleur audio et contrôleur SSD, cette puce intègre aussi les fameuses fonctionnalités de sécurité comme l'Enclave Sécurisé (qui stocke votre empreinte pour le Touch ID par exemple, qui permet un démarrage sécurisé du système, qui sauvegarde les clés de chiffrement pour le stockage).

Savoir que seul Apple ou un réparateur agrée puisse faire la réparation est un gage de sécurité car rien que pour le Touch ID ou les clés de chiffrements stockés dans l'enclave sécurisé, il est préférable que ces données ne soit pas altéré.

Pour initier une demande de réparation de votre Mac, rendez-vous sur la page de support du site Apple.com.

Cela dit, logiciel propriétaire ou pas, les experts de iFixit ont réussi à remplacer la carte mère et l'affichage d'un MacBook Pro 2018 sans souci et ce dernier, malgré les termes utilisés dans le document interne cité plus haut, fonctionnait tout à fait normalement après la réparation sans avoir eu à passer par la case diagnostique.

Sachez que iFixit n'est pas un réparateur agrée par Apple, donc il est fort probable que pour le moment, un réparateur non agrée sera en mesure de réparer l'iMac Pro ou le MacBook Pro 2018 sans problème. Etrange que le document d'Apple suggère le contraire.

PARTAGEZ CET ARTICLE

Commentaires (0)

Noté 0 sur 5 sur la base de 0 votes
Aucun commentaire pour le moment.
Soyez le premier à réagir.
Abonnez-vous à notre Newsletter gratuite pour ne rien manquer de l'actualité numérique.

Sondage Express

Le 3 Décembre sort la PS1 Classic, cela vaut il le coup de l'acheter ?