Divers
Typographie
  • Très Petit Petit Moyen Grand Très Grand
  • Par Défaut Helvetica Segoe Georgia Times

La plupart des modèles ne seront pas disponibles avant le printemps prochain. Les PC Windows dotés d'une autonomie de plusieurs jours ne sont peut-être plus une chimère.

Il y a un an, Microsoft a annoncé qu'il travaillait avec ses partenaires PC pour amener Windows 10 aux processeurs ARM de Qualcomm. Les machines qui en résultent, qui font partie de l'écosystème "Always Connected PC", devraient commencer à être déployées avant fin 2017, ont indiqué les responsables.

Le 5 décembre, Microsoft a fourni un état d'avancement des travaux d'adaptation de Windows sur ARM à la conférence Snapdragon Tech Summit de Qualcomm. Lors de cet événement, Microsoft et les fabricants de PC tel que Asus et HP ont présentés de nouveaux PC exécutant Windows 10 sur Snapdragon 835.

Les PC de la gamme Asus 'NovoGo débuteront leurs commercialisation en petite quantités avant la fin de l'année. Des modèles avec 4 Go de RAM et 16 Go de stockage seront disponibles à partir de 599 $; et un modèle avec 8 Go de RAM et 256 Go de stockage à 799 $, ont déclaré les responsables d'Asus. Asus revendique 22 heures d'autonomie en  lecture vidéo continue et 30 jours en veille.

HP Envy x2 de HP - comme la plupart des appareils Windows 10 Always Connected basés sur ARM - ne sera pas disponible avant le printemps 2018. Les utilisateurs auront droit à jusqu'à 20 heures d'autonomie en utilisation active et 700 heures dans un nouveau mode applé par HP «Connected Modern Standby». Le prix n'est pas encore disponible.

Microsoft fournit aux OEM une version de son système d'exploitation Windows 10 S fonctionnant nativement sur ARM. Il fournit également la technologie d'émulation pour que les applications Win32 fonctionnent également sur les appareils dit "Always Connected". La société a étendu la couche de compatibilité Windows-on-Windows (WoW) qu'elle utilise actuellement pour permettre aux applications x86 de s'exécuter sur des périphériques ARM x64.

Qu'en est-il de la menace à peine voilée d'Intel sur les brevets pour l'émulation Win32 sur ARM plus tôt cette année? Microsoft et Intel n'ont pas fait de commentaire sur le sujet pour le moment.

HP et Asus commercialiseront leurs PC dit "Always Connected" avec Windows 10S préinstallé mais offriront aux utilisateurs la possibilité de passer à Windows 10 Pro gratuitement pendant une période limitée. Plus tôt cette année, Microsoft a étendu la mise à jour gratuite de 10 S à Pro à Mars 2018. Asus dit aujourd'hui qu'il offrira gratuitement la mise à niveau 10 S vers Pro jusqu'en septembre 2018. Pour rappel, Windows 10 S est une version de Windows 10 qui exécute uniquement les applications issue du Microsoft Store.

Alors que la plupart des appareils Always Connected sont focalisé sur la durée de vie de la batterie (grâce à l'intégration d'un module LTE dans la puce ARM, laissant place à de plus grosses batteries dans ces PC), Intel fait également partie de l'écosystème PC Always Connected.

"Toujours connecté" (Always Connected) est la marque de fabrique des PC équipé de puce Gigabit LTE et WiFi intégré; de très longue durée de vie de la batterie (dans le cas des appareils ARM, plusieurs jours sans recharge); et qui fonctionne sous Windows 10; et qui sont mince, léger et sans ventilateur. (NDLR : Sans ventilo, autant dire un très gros smartphone qui chauffe grave).

Sans surprise, les responsables de Microsoft ne les positionnent pas comme des périphériques Netbook 2.0 bas de gamme ou comme des successeurs des systèmes Windows RT. Les PC dit "toujours connectés" sont destinés à ceux qui recherchent la simplicité et la connectivité d'un téléphone, combiné à la puissance d'un PC, si l'on reprend les termes de Matt Barlow, vice-président de Windows Marketing. Cela signifie que tout le monde, des étudiants aux routier en passant par les consommateurs, est une cible potentielle pour ces appareils.

Au fil du temps, Microsoft estime que les appareils légers et Always Connected pourraient également fonctionner pour les utilisateurs professionnels, car les réseaux LTE pourraient éventuellement remplacer les réseaux Wi-Fi privés coûteux par un service plus rapide et plus sûr. (NDLR: Mouais, ça reste à voir. Autant prendre une tablette 4G dans ce cas, bien plus adapté).

Au mois de mai dernier, Microsoft a déclaré qu'Asus, HP et Lenovo seraient parmi les premiers constructeurs à fournir des PC Always Connected basés sur puce ARM. Ils ont également déclaré à cette époque que les opérateurs télécom AT & T, BT / EE, DTAG / T Mobile, Vodafone, Orange, Tele2, Swisscom, 3, KDDI, Gemalto, Oberthur, Gigsky, Transatel seraient les premiers opérateurs de téléphonie mobile à soutenir la plate-forme.

L'émulation Win32 sur ces périphériques ARM est destiné à ceux qui ont besoin d'applications Win32 qui peuvent ou ne peuvent pas être disponibles dans le Microsoft Store. Microsoft vante la disponibilité des principales applications Win32 couramment utilisées, en particulier Microsoft Office, comme fonctionnant bien sur ces appareils. Au fil du temps, Microsoft et ses partenaires prévoient d'élargir la panoplie d'applications Win32 qui fonctionneront via émulation.

Avis personnel : Voilà encore une tentative de nous vendre des appareils pas forcément adapté à nos besoins. Qui dit application Win32 émulé, dit problème de performance en comparaison à une app qui s'éxécute nativement sur un processeur ARM. Ce type d'appareil trouvera peut être son public mais encore faut il que le consommateur y trouve son compte.

Des appareils fonctionnant avec un processeur ARM, il y'en a déjà des tas. Il n'y a qu'à regarder l'explosion des tablettes et smartphones Android et Apple iOS. Les PC Always Connected, si on peut l'appelé comme cela, sous Windows 10 ARM ressemblent fortement à une tentative pour essayer de nous vendre des appareils mi tablette mi smartphone mi pc et avec un système d'exploitation fait pour PC. Bonjour la catastrophe si l'interface n'est pas du tout adapté. L'interface Metro de Windows 8 nous l'avait clairement démontré, un vrai flop.

L'avenir et les chiffres de vente de ces appareils nous en dira plus...

Abonnez-vous à notre Newsletter gratuite pour ne rien manquer de l'actualité numérique.

Sondage Express

Selon vous Apple devrait payer ou pas pour avoir ralenti les anciens modèle d'iPhone volontairement?