Un ex-employé d'Apple a volé des secrets industriels pour une société chinoise

CarTech
Typographie
  • Très Petit Petit Moyen Grand Très Grand
  • Par Défaut Helvetica Segoe Georgia Times

Cet ancien ingénieur, a été arrêté à l'aéroport International de San Jose avant qu'il ne monte à bord d'un vol pour la Chine.

Zhang Xiaolang a été accusé par le procureur de la court fédéral Américaine de San José en Californie pour avoir téléchargé illégalement des fichiers contenant des informations propriétaire alors qu'il se préparaient à quitter la société Apple en Avril et commencer un nouveau travail pour la société chinois Xiapend Motors basé à Guanghzhou.

En tant qu'ingénieur matériel dans l'équipe d'Apple dédié au véhicule autonome, Zhang avait des accès aux bases de données confidentiel au sujet de cette technologie. Après avoir pris un congé paternité, il avait indiqué à Apple qu'il démissionnait pour rentrer en chine et travailler pour Xiaopeng Motors.

Cette soudaine décision attira les suspicions d'Apple après que la société ait constaté une augmentation de l'activité de Zhang sur le réseau interne de l'entreprise. De plus ce dernier se serait rendu au siège avant son départ d'Apple.

Zhang a admis au FBI qu'il a téléchargé des fichiers sur la technologie de voiture autonome d'Apple depuis l'ordinateur portable de sa femme pour continuer d'y avoir accès. Il fût arrêté le 07 Juillet 2018.

Le projet de voiture autonome d'Apple est l'une des rares initiatives de la société qui suscite un réelle intérêt du public depuis quelques années. En 2015, les dirigeants d'Apple ont approuvés un plan de construction d'une voiture autonome pour conccurencer la voiture électrique de Tesla. Apple aurait embauché près de 1000 ingénieurs.

Cependant, il y'a deux ans, Apple aurait changé de plan et décider d'abandonner la construction d'une voiture et aurait plutôt formé une équipe d'ingénieur pour travailler sur le système logiciel et les capteurs lié à cette technologie.

Le marché des véhicules autonomes est en plein essor et très compétitif avec pas moins de 12 compagnies à travers le monde qui se seraient lancé à la conquête de cette technologie pour en prendre le lead.

Apple a une douzaine de véhicule équippé de logiciels propriétaires actuellement actif sur la route. Cependant l'inconnu c'est à quel point la technologie d'Apple serait elle efficace en comparaison de celle mise au point par Uber Technologies Inc ou encore de la dision Google Waymo.

Apple prévoit d'utiliser sa technologie dans des vans Volkswagen pour le transport d'employées entre deux bureaux mais pour le moment Apple n'a pas indiqué comment ou si la société implémenterais cette technologie au sein de véhicule pour le grand public.

Environ 5000 des quelques 135000 employées à temps plein d'Apple travail sur ce projet de véhicule autonome.  De ces 5000, environ 2700 ont un accès à une ou plusieurs base de donnée Apple contenant des informations sur le projet.

Une grande partie des activités réseau de Zhang consistait en des recherches et téléchargement de nombreuse pages d'information sur des données d'applications confidentielles. Le procureur l'accuse d'avoir télécharger des schémas, manuels technique et divers rapports confidentiels.

Nous travaillons avec les autorités sur ce sujet et nous ferons tous notres possibles pour que cet individu et tout autres liés à cette affaire soient tenus responsable de leurs actions.

Tamara crept, défenseur public fédéral qui represente Zhang, n'a fait pour le moment aucun commentaire. L'affaire USA contre Zhang porte le n° 18-cr-70919, Cour de district des États-Unis, District nord de la Californie (San Jose).

PARTAGEZ CET ARTICLE

Commentaires (0)

Noté 0 sur 5 sur la base de 0 votes
Aucun commentaire pour le moment.
Soyez le premier à réagir.