Apple iPhone XS/XS Max supporte l'eSIM mais seulement pour certains pays

Apple iPhone
Typographie
  • Très Petit Petit Moyen Grand Très Grand
  • Par Défaut Helvetica Segoe Georgia Times

Pour ceux en dehors de la Chine, les nouveaux iPhones seront compatibles eSIM (carte SIM virtuelle intégrée à l'appareil) et n'auront qu'un seul port sim physique. Bien qu'il y ait beaucoup d'avantage à utiliser l'eSIM, cette technologie naissante n'a pas encore vu une adoption à grande échelle pour le moment.

Seul 10 pays offrent/utilisent l'eSIM pour le moment : Autrice, Canada, Croatie, République Tchèque, Allemagne, Hongrie, Inde, Espagne, Grande Bretagne et les Etats-Unis. Aux USA par exemple, l'opérateur mobile Sprint et d'autres petits opérateurs n'offrent pas du tout le support de l'eSim.

Ne parlons même pas de la France où le support est annecdotique. Seule l'opérateur Orange supporte cette technologie, pour le moment limitée à l'Apple Watch. Une option qu'Orange facture 5€ par mois et qui est gratuit jusqu'au 08/12/2018. Tous le monde est donc logé à la même enseigne en France. Aucun opérateur en France n'a annoncé officiellement le support à grande échelle de cette technologie.

Et les le pourcentage de smartphones qui utilisent le dual-Sim dans certains pays, en dit long :

  • Inde : 98%
  • Philippines : 92%
  • Chine : 90%
  • Indonésie : 77%
  • Grande Bretagne : 29%
  • USA : 4%

On le voit bien, c'est en Asie que l'utilisation du dual-sim est la plus répandue. En Chine, le modèle d'iPhone XS/XS Max conçu spécialement pour ce marché n'aura pas droit à l'e-SIM. Les deux opérateurs majeurs de ce marché, China Telecom et China Mobile, ont pourtant introduit la technologie dans quelques villes très select, Beijing en est exclue d'ailleurs. En lieu et place de l'e-SIM, l'iPhone Chinois aura droit à deux ports carte sim physique, chose bien connu des smartphones Android vendu en Chine. Pour les autres pays, il faudra se contenter de l'e-SIM et des mise à jours qu'Apple incluera via iOS 12 à partir du 17/09.

La carte Electronic SIM (eSIM) élimine le besoin d'insérer une carte sim physique dans l'appareil. Ainsi, en étant embarqué, seul un réseau ou opérateur compatible est nécessaire. Les deux nouveaux modèles d'iPhone, le XS et le XS Max, hors chine, comportent donc un port carte sim et une e-SIM.

C'est via l'Apple Watch Série 3 qu'Apple a adopté la technologie eSIM, ce qui n'a pas empêché les spéculations sur son arrivée au sein des iPhones. Aujourd'hui donc c'est chose faite. C'est lors de la keynote du 12 septembre 2018 qu'Apple a annoncé l'inclusion de cette technologie au sein des nouveaux iPhones en grandes pompes. Apple espère donc attirer de nouveaux clients dans les marchés comme l'Inde, les Philippines et la Chine.

Le Dual-SIM est surtout utile pour ceux qui voyagent à l'international souvent, les permettant d'avoir deux lignes mobiles actives. Les marchés émergents utilisent le dual-sim pour éviter les frais de roaming, changer d'opérateur et profiter du fait d'avoir deux lignes actives en même temps.

Bien que le support global de l'e-SIM soit en chiffre très petit pour le moment, un accroissement du nombre d'appareil compatible e-SIM pourrait forcé les opérateurs mobile à accélérer son adoption. Cela permettrait aux consommateurs de changer souvent d'opérateur directement depuis leurs appareils. Et peut-être trop facilement car du point de vue des opérateurs mobiles, ces derniers ne deviendraient au final que de simple fournisseur de "tuyaux", résumé "de simples opérateurs mobile".

Début 2018, la justice américaine a débuté une enquête contre AT&T, Vérizon et l'industrie GSM Mobile pour une possible collusion qui viserait à empêcher les consommateurs de passer à des appareils supportant l'eSIM. Maintenant que des millions d'iPhones et d'Apple Watch sont compatible eSIM, nous ne devrons pas tarder à voir une guerre des prix des plus féroces entre opérateurs mobile, pas seulement aux USA mais en Europe et en France aussi. Cela sera jouera donc sur quel opérateur fera le plus bas prix pour conserver ses abonnés. C'est le mieux que nous consommateurs pouvont espéré.

PARTAGEZ CET ARTICLE

Commentaires (0)

Noté 0 sur 5 sur la base de 0 votes
Aucun commentaire pour le moment.
Soyez le premier à réagir.
Abonnez-vous à notre Newsletter gratuite pour ne rien manquer de l'actualité numérique.

Sondage Express

Le 3 Décembre sort la PS1 Classic, cela vaut il le coup de l'acheter ?