Rumeur : Apple envisage de renforcer encore plus la sécurité d'iCloud

iCloud
Typographie
  • Très Petit Petit Moyen Grand Très Grand
  • Par Défaut Helvetica Segoe Georgia Times

Cette décision aura de lourdes conséquence. Elle peut potentiellement compliquer encore plus la situation dans laquelle se trouve Apple et la bataille qui oppose la société au FBI (nous en parlions ici). Apple s'apprête à rendre iCloud encore plus sécurisé qu'auparavant, selon les informations recueillies par le Wall Street Journal

Pour résumé, toute les clés de chiffrements / déchiffrements des données personnelles d'un utilisateur d'iPhone ou iPad seront placés entre les mains ce dernier. Actuellement, iCloud peut être configuré pour stocker les sauvegardes, messages, photos, notes et d'autre données de l'utilisateur. Ces données sont accessible à Apple. Dans la nouvelle version d'iCloud, l'objectif est de chiffrer les données et d'en restreindre l'accès aux seuls propriétaires de ces données : l'utilisateur. Autrement dit celui qui en possède les clés de chiffrements/déchiffrement.

Si Apple décide de réellement mettre en place cette sécurité renforcée dans iCloud, cela aura pour conséquence de rendre impossible de satisfaire à toute requête émanent d'autorité publique (gouvernement, agence de sécurité téritoriale, FBI, etc...). La société Apple est déjà en confrontation directe avec le FBI devant la justice pour avoir refuser d'affaiblir les protections de l'iPhone de sorte à ce que le FBI puisse extraire les données stockés dans un iPhone utilisé par Syed Rizwan Farook, l'homme ayant perpétrer une attaque terroriste à San Bernardino, Californie au U.S.A, le 02 Décembre 2015 dernier.

Aujourd'hui, iCloud reste le seul moyen d'obtenir les données personnelles d'un utilisateur via une requête émanent d'une autorité publique. Pour des agences comme le FBI, iCloud reste le seul moyen d'accès à des données en relation à une investigation criminelle.

Apple a implémenté un chiffrement fort sur tous ces appareils (iPhone, iPad) depuis la sortie de iOS 8, rendant pratiquement impossible l'extraction de donnée sur des appareils fonctionnant sous la dernière version d'iOS. Certaines informations, cependant, sont envoyées dans iCloud et Apple peut partiellement y accéder sous réserve d'une demande officiel émanent d'un gouvernement. Cela ne sera plus possible si Apple fait en sorte que les données d'iCloud soient chiffrées intégralement avec les clés (mot de passe) de l'utilisateur final.

Visiblement Apple a décidé de rendre l'utilisateur maitre intégral de ses données. Tant mieux donc pour la protection de la vie privée. Il se peut que nous voyons donc ces changements dans un avenir proche, très proche.

PARTAGEZ CET ARTICLE